Crise hémorroidaire : ce qu’il faut faire pour calmer la douleur

douleurs hémorroïdaires

Avoir des hémorroïdes n’est pas la fête tous les jours. Cette maladie qui vient par poussées peut nous rendre la vie difficile. Si vous ne savez pas encore ce que c’est, voici un petit aperçu.

Les hémorroïdes en bref

Les hémorroïdes à la base ne sont pas une maladie. En fait, les hémorroïdes ou plutôt, plus précisément, les veines hémorroïdaires sont des veines qui se trouvent autour de l’anus et qui irriguent toute la marge anale de l’intérieur à l’extérieur.

crise hémorroïdaire

Comme toutes les veines du corps humain, il arrive qu’elles s’enflamment et se gonflent. Le sang stagne dedans et c’est là qu’on parle plutôt de crise hémorroïdaire plus communément appelée maladie hémorroïdaire ou des hémorroïdes par abus de langage.

Les symptômes sont assez multiples mais on peut en distinguer quelques-uns très fréquents. On en relève la douleur, les démangeaisons, la sensation de brûlure et la constipation à cause de l’inflammation. Même si cette crise a tendance à passer toute seule, il est important de prendre quelques mesures afin de ne pas évoluer vers une complication comme la thrombose.

Le symptôme le plus dérangeant reste toutefois la douleur. Celle-ci peut être permanente et nous pourrir vraiment la vie ou vient au moment de la défécation où il devient impossible de sortir quoique ce soit sans crier, voire pleurer toutes les larmes de son corps.

Pour éviter la douleur, il faut éviter la crise

manger sainement pour prévenir les hémorroïdes

La douleur n’est là que parce que la crise a déjà commencé. Alors, si vous voulez éviter d’avoir mal, il ne faut pas avoir une crise hémorroïdaire en premier lieu. On ne peut certainement pas changer nos gênes, mais on peut agir sur les autres facteurs déclenchant de la crise.

En effet, la première chose à faire est de perdre du poids et de faire attention à ce qu’on mange. Il faut donc manger sain et faire un minimum d’activité. Toutefois, manger sain n’est pas uniquement fait pour perdre du poids. Par là on veut surtout dire qu’il faut éviter les graisses, les épices et surtout manger beaucoup de fibres afin d’éviter la constipation.

Il faut aussi faire attention à ce qu’on porte. Eviter les matières synthétiques est la première ligne droite dans la lutte contre ce trouble. Il ne faut pas non plus porter les vêtements serrés. Vous pouvez en savoir plus en suivant les conseils du site hemoroidetraitement.com.

Les douleurs sont là, on ne s’affole pas

Vous avez tout fait pour éviter la crise, et pourtant la douleur est là annonçant une grande crise hémorroïdaire. Il ne faut surtout pas s’affoler parce que plus on stresse, plus ça empire. Il faut donc rester calme pour savoir ce qu’il faut faire. il y a certaines choses qu’on peut faire dans l’immédiat.

L’eau est votre allié

l'eau en remède aux hémorroïdes

Comme quand on se brûle, on met de l’eau pour les hémorroïdes. La fraicheur de l’eau peut apaiser l’inflammation, du moins pour quelques minutes. Il suffit de se laver assez souvent cette partie pour ressentir un soulagement relatif.

Ceci dit, le milieu humide est très favorable à la prolifération des germes. Cela peut provoquer des complications et empirer la situation. Ainsi, il ne faut surtout pas oublier de bien se sécher après chaque lavage. Mais, faites-le en douceur. N’irritez pas la peau plus qu’elle ne l’est.

Les glaçons

Cette méthode est de loin  la meilleure pour avoir un peu de répit afin d’arriver à dormir surtout que la douleur empire généralement la nuit. Il faut mettre des glaçons sur la zone pendant quelques minutes le temps que la douleur parte.

glaçons pour les hémorroïdes

Mais, il faut être vigilent. Il faut bien enrober les glaçons dans du linge propre et d’un tissu naturel et ne pas les laisser longtemps parce que ça peut devenir douloureux à cause du froid.

La glace agit d’une manière bien précise sur la douleur. En fait, le froid bloque les récepteurs de la douleur et rend le passage du signal vers le cerveau impossible, ce qui diminue, voire abolit la douleur.

Le bain de siège

C’est une méthode ancestrale pour apaiser les hémorroïdes. Le principe est simple. Il suffit de remplir une bassine avec de l’eau et s’assoir dessus tout en gardant les pieds à l’extérieur. La température de l’eau est par contre un sujet très controversée.

Certains préconisent l’utilisation de l’eau chaude pour améliorer la circulation sanguine et dilater les veines, ce qui guérit à la longue les hémorroïdes et par conséquent, diminue la douleur. Ceux qui préconisent l’utilisation de l’eau froide pour les mêmes raisons que les glaçons.

bain de siège ou bain lors d'hémorroïdes

Vous pouvez toutefois avoir une température tiède. L’important est d’avoir un contact avec de l’eau assez long pour que les tissus en absorbent assez.

Vous pouvez également rajouter quelques herbes et plantes naturelles qui ont prouvé leur efficacité. Les plus célèbres sont l’écorce de chaîne séchée, l’hamamélis ou encore la lavandes. Ces plantes ont des vertus anti-inflammatoires très intéressantes.

Allo docteur !

Toutes ces solutions ne vous dispensent pas d’une visite chez le médecin. Le mieux est de rendre visite à un médecin spécialiste en hémorroïdes, le proctologue. C’est le seul qui peut diagnostiquer avec précision le type d’hémorroïdes que vous avez, ainsi que la bonne conduite à tenir.

Il vous prescrira des anti-hémorroïdaires et surtout des anti-inflammatoires qui vont apaiser la douleur et diminuer les démangeaisons tout en traitant le problème en profondeur. Il saura aussi vous conseiller sur la façon d’agir pendant les crises.

La méditation

étirements pour améliorer les hémorroïdes

C’est une solution qui pourra paraitre assez étrange à première vue. Pourtant, elle est très intéressante. Les moines utilisent la méditation pour se guérir de beaucoup de maladies. La méditation permet de se soulager quand on atteint un certain niveau de zénitude.

Si vous n’avez pas envie de commencer à méditer, vous pouvez commencer par le yoga. Ça permet de retrouver son calme même pendant une crise et à mieux gérer la douleur. Tentez le coup et jugez par vous-même.

Crise hémorroidaire : ce qu’il faut faire pour calmer la douleur
Blog Vote

Tous droits réservés aurablog.org